Sentiers

Entre deux

Accueil > Par monts et par vaux ... > Nérée > La Rochelle - Marseille — avril 2019

La Rochelle - Marseille — avril 2019

Croisière autour de la péninsule ibérique

jeudi 18 octobre 2018, par André-Jean

Nérée est livré à La Rochelle en mars 2019. Il est confié à Midi-Nautisme en mai au Vieux-Port à Marseille pour être mis en location.
Longer les côtes du Portugal et d’Espagne, faire escale dans les principales cités, découvrir les Baléares depuis la mer, nombre d’équipiers sont prêts à en prendre le temps.
La préparation puis les souvenirs de cette croisière nourrissent et illustrent ces lignes. Ces lignes seront modifiées et s’enrichiront au fil des mois de 2018 à 2019. Mais, ce projet peut aussi être interrompu si un impératif s’impose.

Péninsule Ibérique
De La Rochelle à Marseille, la route ou le canal du midi sont les plus courts chemins. Pourquoi faire le tour ?

Contourner, c’est prendre le navire en main, partager une petite aventure avec des proches et des amis, faire escale dans quelques une des belles cités maritimes d’Europe. Les équipiers participent aux étapes en fonction des disponibilités et des envies : Pierre, Martin, Brigitte, Martine, Bernard, François, Maxime, André-Jean, d’autres peut-être. Un mois, trois grandes étapes de 10 jours environ sont imaginables. Le jour du départ "LR" sera fixé plus tard.

Liste des étapes

Mais auparavant, quelques préparations. Nérée est livré et mis à l’eau dans le port des Minimes à La Rochelle fin février - début mars 2019. Quelques WE sur place en mars sont indispensable pour s’assurer de la conformité, du bon fonctionnement de tous les équipements et réaliser les tests. Le départ pourrait se faire entre samedi 30 mars et dimanche 7 avril. Nérée a 4 cabines qui peuvent accueillir chacune deux équipiers. Idéalement, nous sommes entre 3-4 et 6 équipiers à chaque étape. Les frais de la croisière sont partagés entre les participants à raison de la durée de leur séjour à bord.

En mars, les températures moyennes à La Rochelle oscillent entre 6 et 12°C et entre 7 et 14 en avril. Il faut se couvrir. Les équipiers de la première étape sont réunis à la veille (LR-1) pour effectuer l’avitaillement et leur installation. Eventuellement, si nous sommes prêts et si la météo est favorable, nous pouvons aller dormir à Oléron, voire faire route immédiatement. Toute la programmation qui suit est indicative, chacune des étapes dépendant de la météo ou d’autres aléas.
Retour à la liste des étapes

Golfe de Gascogne et Portugal

Le voyage commence tout de suite par la plus longue étape, la traversée du Golfe de Gascogne.

La Rochelle — A Coruña ; 2 nuits, 3 jours : LR+3 à 4

La Rochelle — A Coruña
Carte du golfe de Gascogne contenant les Costes de France et d’Espagne depuis l’Isle d’Ouessant jusqu’au cap de Finisterre.
Auteur : Bellin, Jacques-Nicolas (1703-1772) ; Date : 1756 ? Origine : BNF
Tour d’Hercule — A Coruña
C’est le seul phare de l’époque romaine et le plus ancien du monde encore en service. Hercule aurait enterré dans ses fondations la tête du géant Géryon. Il est inscrit au patrimoine mondial.
Source Wikipédia.

La distance est d’environ 350 Mn que l’on peut espérer parcourir en 60h environ. Wikipédia indique :

Les vents forts du nord-ouest qui le parcourent ont pour origine les basses pressions centrées sur les Îles Britanniques et la mer du Nord, combinées avec l’anticyclone des Açores.
Le sud du golfe de Gascogne affronte les plus grosses houles de l’océan Atlantique. À l’embouchure de l’Adour, à Anglet, les vagues formées à des milliers de kilomètres, peuvent atteindre six à huit mètres de haut.

Disons tout de suite que le régime habituel de vent nous permettrait de tailler la route à belle allure.
Si le matériel est à bord, il paraît que l’on pourrait tenter de pêcher un thon !

Premier phare, première escale : A Coruña, La Corogne, Marina Nautico. Nous y passerons une nuit et, espérons, suffisamment de temps pour une visite rapide de la ville. Bien sûr la Tour d’Hercule, mais pourquoi pas le Palais Maria Pita (l’hôtel de ville), l’église Santa María do Campo et la vieille ville.

Porto ; 1 nuit : LR+5 à 6
Environ 180 Mn séparent A Coruña de Porto, la seconde ville du Portugal. 30 h environ doivent permettre de les parcourir. De nombreux abris, ports, mouillages sont égrenés entre les deux. Beaucoup mériteraient un arrêt et une visite, mais nous avons trop peu de temps pour les prévoir. Ils apportent une sécurité pour cette navigation jusqu’à Porto, Douro Marina, sur la rive sud du fleuve.

Rio Douro à Porto
Porto en quelques jours. Nous n’avons qu’une nuit et deux demi-journées, dommage !
Photo : João Paulo

Selon de nombreux visiteurs, Porto a quelque chose de mystique qui est difficile à décrire et qui varie selon le lieu, l’heure et la lumière du jour. En vérité, cela à certainement trait à ses habitants, connus pour être libéraux et aux manières affables, ainsi qu’au Douro et au patrimoine de ses rives, avec ses ponts et monuments, ses azulejos, ses balcons fleuris et ses rues commerçantes. Le centre historique de Porto et le rivage du Douro du côté de Gaia, où se trouvent les caves de porto, sont inscrits au patrimoine mondial.

Lisbonne ; 1 nuit : LR+7 et 8 à 9
Un peu plus de 150 Mn, environ 24h. Des abris existent aussi sur cette partie de la côte, mais moins nombreux et ne font pas vraiment regretter de les ignorer. Sans aucun doute, mieux vaut passer un peu plus de temps à Lisbonne, Doca de Alcântara, parmi les cinq, la marina la plus accueillante pour les visiteurs. La capitale du Portugal mérite bien quelques jours et d’y rester deux nuits.

Liboa
Vue nocturne de Lisbonne, depuis le château de Saint Georges.
Source Wikipédia

Όλιος Ίππων, c’est-à-dire « qui fait périr les chevaux », était selon la tradition grecque, l’endroit d’extrême occident où chaque soir les chevaux du soleil s’abîmaient dans l’océan. Au-delà, c’est l’aventure, et Lisbonne garde vivante les traces de ses ouvertures vers le grand large.

Le 1er novembre 1755, Lisbonne est détruite par un tremblement de terre, suivi d’un raz-de-marée et d’incendies, qui tuent entre 60 000 et 90 000 habitants et détruisent 85 % de la ville. Voltaire écrit le Poème sur le désastre de Lisbonne après cette catastrophe et sa critique de l’optimisme pourrait avoir été inspirée par cet événement. La ville est reconstruite selon les plans du marquis de Pombal, qui, au lieu de reconstruire la cité médiévale, décide de détruire ce qui a résisté au séisme et de rebâtir la ville selon les principes de l’urbanisme de l’époque.

Aujourd’hui, Lisbonne est considérée comme une « ville mondiale ».

Tour de Belem
La flotte française devant la tour de Belém pendant le combat du Tage, 11 juillet 1831.
Source Wikipédia

La Tour de Belem accueille, à présent, le navigateur. Doca de Alcântara, des cinq marina de la ville, la plus accueillante pour les visiteurs, s’allonge sur la rive nord juste en amont de Ponte 25 de Abril. Elle est proche du centre historique marqué par ses sept collines (São Jorge, Estrela, Santa Catarina, São Pedro de Alcantra, Graça, Senhora do Monte et Penha de França) dont les pentes de certaines d’entre elles sont telles qu’elles interdisent la circulation automobile.
Les températures moyennes sont déjà plus méridionales, entre 11 et 19°C en avril.

Lisboa
Source : Google maps

Retour à la liste des étapes

De Lisbonne à Alicante en passant Gibraltar

Ou comment rejoindre Mare nostrum. En juillet 2018, vous auriez pu participer à une croisière similaire sur le Belem sur le thème Gibraltar, porte d’entrée de la Méditerranée, sur Nérée, c’est plus sportif et moins couteux, mais au moins aussi passionnant.

De Lisbonne à Cadix ; 2 nuits : LR+11 à 12
240 Mn, peut-être 40h pour les parcourir et passer en Espagne. Sur la route, on ignore bien des mouillages et des ports. On ne se laisse pas tenter non plus par la remonté du Rio Guadalquivir jusqu’à Séville qui ajouterait deux fois 75 Mn A-R à petite vitesse.

Cadix

Cadix mérite de border un peu les voiles, Marina Puerto America est à faible distance d’une des plus vieilles cités d’Espagne. Visiter le quartier Del Pópulo, dans lequel se trouve la majestueuse cathédrale ; monter à la tour de Poniente ; parcourir la plage de La Caleta entre le château de Santa Catalina, et celui de San Sebastián. Peut-être déjeuner au Rincón Gastronómico dans le marché couvert de Abastos.

Gibraltar, Halte hors de l’Union européenne ? ; 1 nuit : LR+13 à 14
60 Mn, une dizaine d’heures, une nuit pour rejoindre la colonie britannique (depuis 1704). Dans cette perspective, il convient de prendre son passeport. Trois belles marinas s’offrent au navigateur. Côté espagnol, la ville de La Linea, c’est Alcaidesa marina ou même la possibilité de mouiller dans l’avant port. Côté UK, Ocean village élargie à Marina Bay et la marina Queensway Quay

Iberis gibraltarica
Gibraltar est l’unique endroit où l’Iberis gibraltarica (es), une espèce de crucifères à fleurs blanches, pousse dans la nature en Europe.
Source : Wikipédia
Macaques de Barbarie
Nom scientifique Macaca sylvanus dans la réserve naturelle du le Rocher de Gibraltar qui en abrite 230. Ce sont les seuls singes sauvages d’Europe. L’espèce est sur la liste rouge des espèces en danger selon l’UICN.
Source : Wikipédia

Les colonnes d’Heracles (colonnes d’Hercule) encadrent le détroit qui relie l’Atlantique et la Méditerranée. Gibraltar vient de l’arabe « جبل طارق », « Djebel Tariq », « le mont de Tariq ». Ce serait dommage de ne pas visiter le Rocher et sa réserve naturelle ainsi que le musée organisé autour de l’époque préhistorique, des Phéniciens et des Romains.

Alicante ; 2 nuits : LR+15 à 16
Environ 300 Mn séparent Gibraltar d’Alicante. Faut-il faire escale à Malaga, comme le Belem (voire plus haut), ou Almería ? Peut-on ignorer la Costa del Sol et ses installations touristiques ? La réponse pourrait rester ouverte jusqu’à la croisière, en fonction de l’humeur de l’équipage et de la météo, ajoutant ou non deux journées au programme.
Alicante

Retour à la liste des étapes

Alicante —> Marseille : Découvrir les Baléares

Une bonne semaine en de nombreux mouillages forains autour des baléares. C’est le programme adaptable en fonction des envies et de la météo. Et puis, la route pour Marseille avec, éventuellement, deux variantes, l’une par Barcelone, l’autre par Ajaccio, qui, chacune, prendrait environ trois jours de plus, à mettre en balance avec un arrêt le long de la Costa Del Sol.

Ibiza ; 1 nuit : LR+17 à 18 ou 19

Ibiza et Formentera
Vue satellite.
Source : Wikipédia

Environ 120 Mn et une vingtaine d’heures de navigation pour rejoindre la plus occidentale des îles Baléares et sa voisine Formentera.

Un peu de géologie éclairent les évolutions dans le bassin méditerranéen. Les îles Pityuses et Gymésies, formant les Baléares, à l’instar de la Corse et la Sardaigne, sont le résultat d’un détachement il y a trente millions d’années d’une grosse lamelle disloquée au sud de la plaque ibérique d’origine hercynienne. Cette lamelle dont la plus large part contenait au nord-est les terrains-supports de la Corse et la Sardaigne s’est rapidement fragmentée. Les morceaux ont continué leur dérive. Toutefois, la partie méridionale support des îles Pityuses et Gymésies n’a connu qu’une translation et une rotation de très faible amplitude, arrêtée précocement, mise à part la micro-plaque de Minorque, au contraire de la Corse et de la Sardaigne, terrains géologiques soumis également à une puissante rotation anti-horaire9. La différence de migration des morceaux méridionaux et septentrionaux s’explique autant par la formation du bassin provençal, c’est-à-dire du golfe du Lion que par la différence de compression due à la plaque africaine.

Vieille ville depuis le port d’Ibiza
Source : Naviguer aux Baléares

Ibiza est caractérisée par un climat méditerranéen doux, sec et très ensoleillé. En avril et en moyenne les températures s’échelonnent entre 11 et 19°C. De la Méditerranée, les iles Baléares partagent aussi la préhistoire et l’histoire.

Ancien vase grec
Musée du mont des Moulins, Ibiza.
Source : Wikipédia

« Ibiza, biodiversité et culture » : sous ce nom, l’Unesco a inscrit le 4 décembre 1999 un ensemble de biens culturels et naturels d’Ibiza et de Formentera au titre du Patrimoine mondial. Ces biens sont constitués d’un espace naturel, le parc naturel de Ses Salines d’Ibiza et de Formentera, et de plusieurs lieux culturels, la ville haute (Alta Vila encore nommé Dalt, c’est-à-dire « sommet », « capuchon ») d’Ibiza et ses fortifications du XVIème siècle, la nécropole phénicienne-punique de Puig des Molins et le site archéologique phénicien de Sa Caleta. L’Unesco considère cet ensemble comme un excellent exemple de l’interaction entre les écosystèmes marins et côtiers et reconnaît en outre l’importance de la longue histoire d’Ibiza. L’architecture typique et l’aménagement rural, en particulier les demeures paysannes ou casaments, chiches en vive lumière et à toit plat récupérateur d’eau, les agglomérations de maisons cubiques blanchies à la chaux, les églises fortifiées, les tours de guet ou atalayas, les murs ou parets de pierre sèche, les réservoirs d’eau, les abris de bergers de la montagne dénommée souvent puig... a souvent fasciné les premiers visiteurs européens du Nord. Elle est admirée notamment par les architectes Le Corbusier, José Luis Sert, Elias Torres (es), ainsi que par les historiens de l’architecture.

Majorque ; 1 nuit : LR+20 à 22
90 Mn environ pour rejoindre la plus grande des îles Baléare.

Majorque s’étend sur 3 625 km2 pour 873 000 habitants (La Corse respectivement : 8 722 km2 et 327 000 habitants)

Rue pavée de Palma
Source : Croisière Au Sud de Majorque
La Seu — Cathédrale
Source : Palma

Il serait peut-être dommage d’ignorer la capitale. On pourrait ensuite rester une semaine entière au sud de l’île en simplement dupliquant cette offre de navigation Croisière Au Sud de Majorque. Mais la météo peut aussi inciter à préférer, comme le suggère Lonely Planet, Le Nord de Majorque. De beaux abris y attendent aussi les navigateurs.

Minorque ; 1 nuit ou une grosse 1/2 journée : LR+23 à 24 ou 25
40 à 50 Mn selon d’où l’on part pour rejoindre l’île du levant de l’archipel.

Menorca
Source : Minorque

Moins peuplée, 92 000 habitants pour 694 km2, Minorque, Menorca en catalan, déploie un paysage typiquement méditerranéen, très rocailleux : de nombreuses calanques, accessibles parfois uniquement par bateau ou de longues heures de marche. Environ 200 kilomètres de côtes, parsemées de plus de 70 plages, la plupart de sable fin et éloignées des voies carrossables : c’est surtout pour son bord de mer très préservé que Minorque a été classée réserve de biosphère par l’UNESCO. Son espace géographique présente de nombreux îlôts, tels que l’îlot de Colom (Isla de Colom ou Illa d’en Colom, ou du Lazaret), l’îlot du Roi (Isla del Rey) ou encore, l’îlot del Aire. Il semble que bien des attraits soit accessibles au plaisancier. Ceci étant, au milieu de côtes rocheuses et d’ilots nombreux la navigation à Minorque ne semble pas toujours la plus facile. En revanche, complètement à l’est de l’île, Puerto de Mahón est certainement l’un des meilleurs endroits pour attendre les meilleurs vents pour traverser vers Marseille, la Corse ou Barcelone.

Marseille - Vieux-Port ; 1 nuits : LR+26
Environ 200 Mn pour rejoindre Marseille, comme Ajaccio d’ailleurs, la moitié pour Barcelone. Il reste quelques jours pour absorber des météos défavorables, pour se prélasser ou faire un détour supplémentaire vers la côte Espagnole ou Corse.

Retour à la liste des étapes

Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?