Sentiers

Entre deux

Accueil > Par monts et par vaux ... > Croisières à la voile > Iles du Morbihan

Proche découverte

Iles du Morbihan

post-saison

mercredi 5 septembre 2018, par André-Jean

Du 16 au 22 septembre 2017, naviguer dans le Sud-Bretagne, découvrir des vus de carte postale et la navigation sur un RM était explicitement les objectifs de cette croisière. La météo fût clémente. Le vent nous manquât même parfois. Les mouillages étaient encore animés sans être saturés.
La préparation s’était faite lors du salon nautique 2016 à Paris. Alternative-Sailing est un loueur de voiliers performants signalé par le chantier Fora-Marine dont j’apprécie les voiliers. Nous n’aurons que des satisfactions à en retenir et des recommandations positives à formuler. Nous avons loué Bossa-Nova, un RM-1070 récent.
Trois équipiers étaient engagés dans cette croisière : Brigitte, Martin, et André-Jean. Et pour les quelques photos ... voir plus bas.
Merci aussi au site Géoportail et au SHOM pour les magnifiques cartes marines disponibles en accès libre et que je n’ai pas hésité à copier pour créer le présent article.

Parcours entre les iles

Les Glénans, Groix, Belle-Ile pour sûr, Houat, Le Golfe, Yeu ? Point d’itinéraire a priori, la météo nous aide à choisir. Ce sera :

Croisière au sud Bretagne
La Trinité (16/09) ; Belle-Ile, mais Sauzon (16-18/09) ; Yeu (18-20/09) ; Houat ? Non Hœdic (20-21/09) ; puis, pour voir les courant, le Golfe du Morbihan, l’Ile aux Moines (21-22/09) avant le retour à La Trinité (22/09) et une soirée à Auray.

Belle-Ile — port de Sauzon — 16-18 septembre 2017

A l’ouest de Belle-Ile, le village et le port de Sauzon
Mouillage dans l’avant port de Sauzon (le port échoue) les nuits du 16 au 18 septembre. A gauche le mouillage sauvage de Port de Stêr Vraz.
Port de Stêr Vraz

La remontée au vent de N-O nous a tout de suite mis dans l’ambiance. Avec un ris et la trinquette, le voilier filait 5-6 nœuds. Nous n’osâmes pas Port de Stêr Vraz, le fameux mouillage à l’ouest de Belle-Ile. Nous ne le connaissions pas et le vent d’ouest en rendait peut-être l’accès problématique.

Sauzon
On regagne Bossa-Nova dans l’avant port.
Bossa Nova dans l’avant port de Sauzon

Nous ne regrettâmes pas Sauzon, bien au contraire. Nous y sommes restés deux nuits, une grande balade pédestre et un restaurant. Ainsi, nous découvrîmes Port de Stêr Vraz depuis la terre. Nos craintes la veille, l’avaient protégé. Mieux valait que cet abri restât encore un jour sans intrus.

Du port de Sauzon à Port Joinville sur l’Ile d’Yeu — journée du 18 septembre

Environ 80 miles nautiques sont devant nous. La journée commence au levé du soleil en longeant la côte nord de Belle-Ile. Mais le vent faiblit et passe au N-O. Pétole en vent arrière, nous cédons à l’efficacité du moteur, un peu long le ronron. Heureusement, le pilote automatique se charge de notre tranquillité, et, assis autour de la table du cockpit, nous dégustons une salade composée préparée avant de naviguer.
Le soir, découverte de Port-Joinville et ses abords.

Ile d’Yeu — 18-20 septembre 2017

Nous avions tous entendu des descriptions de l’Ile d’Yeu. Des connaissances à leur retour de vacance et quelques rares amis qui y ont un pied à terre, voire une ancienne maison de marin, n’avaient pas manqué de nous en faire les louanges. Aussi, de nouveau, nous restons une belle journée à terre.
Nous ne ratons pas les ruelles fleuries, et nous pique-niquons en vue du Vieux-Château (L’Île-d’Yeu). Et nous testons même les transports en commun. Mais, au cours de nos déambulations, nous regrettons l’excès de maisons et de voitures. Les vélos et les piétons pourraient avoir une place plus importante dans un lieu si réduit et protégé !

Retour vers le nord-est — 20/09

Départ matin, petit temps et parfois calme pour cette journée en mer, à nouveau laborieuse et relativement motorisée. Le plus grand attrait fût, au large de l’estuaire de la Loire, les entrés-sorties des navires de commerce. Grande satisfaction en revanche de découvrir Hœdic et ses abords constellés de hauts-fonds en fin de journée.

Hœdic puis l’Ile aux Moines dans le Golfe — 21/09

Plus grand monde après le départ de la navette ne restait sur Hœdic ce 20 septembre au soir. Un bar, malgré tout, accueillait encore les résidents de fin de saison et les quelques navigateurs qui, comme nous, trouvèrent une place autour du coffre au milieu du petit port.
Le lendemain, nous prirent grand plaisir à finir de parcourir le tour de l’ile, ses landes, ses dunes, ses plages quasi-désertes abritant quelques voiliers au mouillage forain. Pour finir, il fallu bien monter au sommet du mât pour reprendre cette drisse de spi qui s’y était malencontreusement nichée.
Dans l’après-midi, un petit vent nous ramène à la côte, juste pour nous retrouver à la marée montante à l’entré du Golfe du Morbihan. Le temps était légèrement brumeux, mais sans nous cacher les rivages. C’est à la fois plaisant et impressionnant de se laisser porter et parfois emporter par le courant. Il nous aida à rapidement rejoindre le nord de l’Ile-aux-Moines.
Nous ne pouvions rester sans rendre une petite visite à cette ile couverte de maisons cossues et abritant les réunions politiques pré-électorales.

Retour à La Trinité-sur-Mer, vendredi 22 septembre 2017

Trop beau le temps ce matin, et trop belles les côtes du Golfe, nous glissâmes avec le courant descendant aussi facilement que lors de la monté la veille. Nous tergiversâmes ensuite, question de ne pas rendre le voilier trop avant l’heure limite de retour à La Trinité.

Fin ?
Non pas tout à fait :

  • une véritable incitation à aller plus loin avec RM,
  • encore une soirée à Auray avant de se séparer selon les directions de chacun.
  • Et quelques photos en souvenir (voir le lien ci-dessous).

Voir en ligne : Photos de la croisière entre les Iles du Morbihan - septembre 2017

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)